Afficher ou masquer le menu mobile
SaintéLyonActualitésLe passage sous les arches

L’aqueduc du Gier est de loin le plus long et le plus complexe techniquement d’entre-eux. Construit sous l’empereur Hadrien, vers l’an 119, il mesure 86 kilomètres de long, dont 73 en tranchée couverte, avec une pente très faible (0,5 à 1,2 %) depuis la prise d’eau dans le Gier, jusqu’à Fourvière à Lyon. Il reste beaucoup de vestiges de cet ouvrage exceptionnel, notamment à Chaponost et à Beaunant. Les coureurs de la Saintélyon découvrent ces arches impressionnantes durant la remontée vers Sainte-Foy les Lyon. Il s’agit d’ailleurs de la dernière grosse difficulté de l’épreuve : 300 m à près de 20%. Pas facile de profiter du spectacle… 

 

© Photo – Raphaël Thiebaut

Retour haut de page
Aller à la barre d’outils