Afficher ou masquer le menu mobile
SaintéLyonActualitésLa SaintéLyon 2016 en chiffres

Avec 7 000 dossards attribués, c’est le très prisé grand parcours de 72km de la SaintéLyon qui attire une majorité de coureurs avec 41% des inscriptions, contre 3000 coureurs pour la SaintExpress (44km), 2400 coureurs pour la SaintéSprint (22km), 1400 pour la nouvelle Saintétic (12km) et 3200 coureurs pour les formules relais.

La SaintéLyon continue à se féminiser fortement avec 23% de femmes inscrites sur l’ensemble des parcours. Si on ne dénombre que 10% de concurrentes sur le grand parcours de 72km, ce chiffre monte à 22% sur le 44km, 24% sur les formules relais, 40% sur le 22 km et 52% sur la nouvelle formule de 12 km. Des chiffres étonnamment élevés pour une épreuve difficile, car hivernale et nocturne.
La moyenne d’âge des participants est stable : 38 ans.

En terme d’origine géographique, si l’ensemble des départements français sont représentés, c’est la région Rhône-Alpes-Auvergne qui reste prédominante avec 58% des effectifs, dont 32% pour le seul département du Rhône ou 10% pour l’Isère. Mais l’Ile de France représente cette année 16% des inscrits, dont 7% pour Paris. 5% des inscrits sont originaires de la région Provence Alpes Côte d’Azur et 4% de Bourgogne Franche-Comté, pour ne citer que les plus gros contingents.

Enfin, avec 20 pays représentés, le nombre de concurrents étrangers atteint 3%. Suisse, Belgique, Royaume Uni, Allemagne, Italie, Espagne, Portugal sont les pays les plus représentés, mais des coureurs font le déplacement depuis les États-Unis, le Brésil, l’Argentine, la Russie, la Chine, le Japon, la Colombie, l’Australie, le Maroc..

Retour haut de page
Aller à la barre d’outils